01 janvier 2007

sans but ni effet...

C'est sans but ni effet que je m'installe face a vos yeux creux...prendre son courage a deux mains pourrait etre si simple mais epargner la vie, pas la mienne, la sienne...le chaos, il faut le connaitre pour ne jamais souhaiter y ressombrer, il en ignore meme l'existence alors qui suis je pour l'y expedier...le mettre face a ce qu'il me secrete pour faire imploser les derniers onces de bien etre et apres...que restera t'il apres, je n'aurai meme plus mes yeux pour pleurer, ma noirceur les aura brules...par fierte alors peut etre ou par orgueil de ne pas vouloir entendre ce que je ne me cesse de repeter et qui me fait dire que cela m'indiffere...c'est pas le coeur qui souffre, c'est mon etre...je voudrais m'evanouir ou croupir dans les coins que beaucoup ignorent...juste disparaitre et ne rien laisser...Et ne rien oublier...envoler mes souvenirs et mon passe...celui qui connait mes sourires peut les voir de cristal en ce moment, des sourires prets a se briser au moindre coup d'eclat...la vie est elle une galere perpetuelle, si oui alors pourquoi je n'y ai pas ete preparee, pourquoi on m'a fait croire qu'il y a des lendemains qui chantent...pour en connaitre leur melodie faudrait il seulement les voir se lever...meme ce plaisir m'echappe, entre cauchemars et insomnies...non je ne suis pas a plaindre, qui  suis je pour dire le contraire...je suis en vie, j'aime et suis aimee...j'aime ça oui mais comment suis je aimee...l'innocence m'enveloppe de son amour, de leur amour, le vrai le pur...mais les autres...comme disait un certain damien saez "j'veux pas crever dans cette inhumanite"...

Posté par almerys à 23:51 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur sans but ni effet...

    entendre cette mélodie

    il faudrait peu être que tu accepte les gens qui t'aiment pour entendre enfin cette mélodie. Ne pas les éviter. On t'aime pour ce que tu es, comme tu es ni plus ni moins. Et le jour où enfin tu acceptera ça, ton passé, et ton présent alors tu entendra la mélodie. Les silences c'est bien mais parfois il faut savoir les rompres. et comme tu as marque la bas "des sourires j'en ai effaces malgre moi et pourtant je pensais que c'etait la solution...peut etre que je finirai par me rendre compte que j'ai eu tort..." oui il y a des personnes qui pleurent ton silence et par respect pour tes choix.

    tendre b

    Posté par bowen51, 03 janvier 2007 à 00:02 | | Répondre
  • t'es vraiment grave mon pauvre bowen

    Posté par BowenLeClown, 17 avril 2007 à 00:54 | | Répondre
Nouveau commentaire